Église de Poligny

 

En faisant quelques recherches sur cette église, Robert Faure (champsaur.net mémoire du Champsaur) a trouvé des précisions dans les écrits de Joseph Roman (1840-1924) datant de 1888. L'église était sous le vocable de Saint Martin de Tours. Qui était Saint Martin de Tours ?  

En voici l’histoire succincte : alors qu’il n’était que soldat Romain (plus tard il deviendra ermite puis évêque de Tours) il fut affecté en Gaule, peut-être pour sa connaissance du gaulois. C’est lors d’une de ces rondes de nuit qu’un soir d’hiver 338 à Amiens un épisode bien connu de sa vie se déroula. Voyant un déshérité transi de froid, il partage son manteau avec son épée et lui en donne la moitié.  Il n’a déjà plus l’argent de sa solde après l’avoir généreusement distribué aux plus démunis. La nuit suivante le Christ lui apparut en songe vêtu de ce même pan de manteau. Il a été très marqué par ce songe.  Il a alors 18 ans ! Le reste de son manteau, appelé « cape » sera placé plus tard, à la vénération des fidèles, dans une pièce dont le nom est à l’origine du mot : chapelle.

Dans les années soixante, l'église était entouré du cimetière avant que celui-ci ne soit déplacé aux abords du village de Poligny. C'est également à cette période que l'intérieur de l'église a été rénové mais on peut encore voir près de la porte d'entrée les gros anneaux des tombeaux. La toiture du clocher a été refaite en 1972.

Chapelle Saint-Grégoire

La Chapelle Saint Grégoire est située aux Forestons.

Chapelle Sainte-Anne

La Chapelle Sainte-Anne est située à Villeneuve.

Saint Martin de Tours

Représentation traditionnelle la plus fréquente de Saint Martin, coupant son manteau pour le partager avec un pauvre.